Document détails :
Cours Algorithme
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Telecharger Aussi :

Cours Algorithme pdf

  • Version
  • Télécharger 5
  • Taille du fichier 201 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création mai 23, 2020
  • Dernière mise à jour juin 5, 2020

Le moteur asynchrone est le moteur le plus utilisé dans l’industrie. Il est peu coûteux, on le fabrique en grande série. Il est robuste et son entretien est très limité. Il est sûr : son fonctionnement ne génère pas d’étincelles à la différence d’un moteur à courant continu. Ce type de moteur équipe la quasi totalité des machines-outils classiques, tours, fraiseuses, scies bobineuses, tapis roulants, pompes, compresseurs, perceuses,...).

Fonctionnant directement sur le secteur alternatif, sans transformation préalable de l’énergie électrique qui l’alimente, c’est le moteur industriel par excellence qui ne possède pas d’organe délicats comme le collecteur du moteur à courant continu. Les courants qui circulent dans le stator constituent l’unique source externe de champ magnétique : le rotor n’a pas à être relié à une source d’énergie électrique. Il existe bien des courants rotoriques qui participent, eux aussi, à la création du champ magnétique, mais ce sont des courantsinduits. C’est de là que vient le nom parfois donné au moteur asynchrone : “moteur d’induction”.

Lorsqu’on n’a pas d’exigence très marquée sur la constance de la vitesse d’un moteur, et lorsqu’il n’est pas nécessaire de faire varier celle-ci de manière continue, dans de larges proportions, c’est un moteur asynchrone que l’on utilise.

Sa vitesse varie un peu quand on le charge, on dit qu’il glisse, mais ce glissement, en général, ne dépasse pas quelques % de la vitesse à vide et il est négligeable le plus souvent.