Objectifs

– Classer les granulats.
– Connaitre les principales propriétés des granulats et appréhender leurs importances dans la conception d’un béton de qualité.

Définition

Les granulats constituent le squelette du béton et ils représentent, environ 80 % du poids total du béton. Ils sont constitués de Sables (Gros et Fin) et de gravier. Cependant, les granulats doivent satisfaire à certaines exigences de qualité pour qu’ils soient utilisés dans le béton.

Intérêt des granulats dans le béton

– Intérêt économique : Diminution de la quantité de liant (ciment et addition)
– Intérêt technique : Limitent les variations dimensionnelles dans le béton (les granulats sont plus rigide que la pâte de ciment)

Classification des granulats

Un granulat est caractérisé du point de vue granulaire par sa classe d/D. Selon la norme NF P 18-101
– Les fines 0/D avec D ≤ 0,08 mm,
– Les sables 0/D avec D ≤ 6,3 mm,
– Les gravillons d/D avec d ≥ 2 mm et D ≤ 31,5 mm

Granulométrie

Il est supposé que les étudiants de 3 eme année sont dans la mesure de tracer une courbe granulométrique d’un granulat.

Les courbes granulométriques apportent les renseignements suivant :
– Les limites d et D du granulat en question (sable, gravier,..)
– La proportion d’éléments fins; sable normal, sable fin ou sable grossier)
– La continuité ou la discontinuité de la granularité; la discontinuité n’affect pas la résistance du béton mais affect l’ouvrabilité du béton.

Module de finesse du sable « MF »

Propreté du sable (Equivalent de sable) ES

Esv Visuel
Esp : au piston

Le gravier

La propreté :
Particules fines (argileuse ou poussière) ==> mauvaise adhérence entre les granulats et la pâte de ciment ===> mauvaise résistance et faible ouvrabilité
Propreté superficielle « P » = Élément fin (≤0,5 mm) < 1.5%
Résistances mécaniques :
a- Coefficient Los Angeles : (fragmentation par choc et Usure par frottement)

– Introduire l’échantillon (M=5000 g) avec le charge de boulets (Diamètre important) ==> 500 rotations (30 à 33 tours/min).
– Mesurer la masse « m » d’élément < 1,6 mm.
– Coefficient de Los Angeles « LA » :
Pour un bon béton une valeur max de LA=30 est demandée

b- Essais de micro-Deval (Usure par frottements)
– Introduire l’échantillon (M=500 g) avec le charge abrasive (boules de 11 mm) ===> Rotations pendant 2 h (100 tours/min)
– Mesurer la masse « m » d’élément < 1,6 mm.

Intérêt :

Une bonne résistance du granulat permet d’éviter des modifications de la granularité lors du malaxage et du transport ===> Eviter de modifier les propriétés du béton (de résistance et d’ouvrabilité)